Les Pouilles

LE premier voyage sans nos enfants, un voyage surprise pour fêter l’anniversaire de Jp qui ne savait pas ou l’on allait et qui à découvert jour après jour le programme !!

Les Pouilles ont toujours été une région qui nous a attiré et nous avons été éblouis par la préservation et la beauté des paysages, par la gentillesse des locaux et évidemment par la gastronomie du sud de l’Italie.

  • Notre voyage a commencé à Termoli, une station balnéaire touristique populaire sur la côte Adriatique qui a de longues plages, des fortifications historique. La magnifique vieille ville de Termoli se trouve sur un promontoire naturel, rentrant dans la mer. D’un côté est une longue plage de sable et de l’autre est le petit port de Termoli. Nous avions réservé une chambre d’hôte la Dependance Ludovica, plus un appartement qu’une chambre d’hôte, en rez-de-chaussée et très bien situé en centre ville mais en parallèle de l’avenue principale donc au calme pour la nuit. Le petit déjeuner inclus à prendre dans un bar typiquement italien vraiment très agréable et les hôtes étaient vraiment adorables.

 

  • Notre voyage s’est poursuivi à Trani, une ville médiévale, nous avons visité la Cathédrale, superbe architecture romane, le calcaire blanc face à la mer Adriatique d’un bleu profond. Terminée en 1143 et consacrée à Saint Nicolas le pèlerin, la cathédrale suit le même plan qu’une basilique avec trois absides et une vaste crypte. Nous n’avons pas eu le temps de visiter l’autre merveille architecturale de Trani : Le château de l’empereur Frédéric II, construit en 1233, situé à une centaine de mètres de la Cathédrale.

 

  • Nous nous sommes rendus ensuite à Matera, notre COUP DE COEUR au sein des Pouilles, une ville INCROYABLE. Situé dans la région du Basilicate, c’est l’exemple le plus remarquable et le plus complet d’un ensemble d’habitations troglodytiques de la région méditerranéenne. C’est une ville complètement atypique. Sur la paroi d’un profond ravin, érodé au cour du temps par le ruisseau du Gravina, la vieille ville fut construite dans la roche en formant un ensemble de Sassi: les habitations troglodytes. Les Sassi qui datent de la préhistorique, sont soupçonnés d’avoir abrité un des premiers peuplements d’Italie. Ce sont des maisons creusées dans la roche calcaire.
    Ces Sassi ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

  • Par la suite, nous avons pris la route pour Alberobello, ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous avions réservé un trulli, un habitat typique de la région, dans lequel nous avons passé la semaine. Alberobello, est la Capitale des Trulli: son centre historique est entièrement caractérisé par ces particulières constructions pyramidales qui la rendent unique au monde. Leur nom vient du terme grec τρούλος, qui signifie « coupole ». Nous avions réservé via booking à un particulier, Trulli Fenice, un hôte très gentil et attentionné, qui proposait un petit déjeuner (à 5/10 minutes à pied de notre trulli) fait maison pour la plupart du buffet, dans un local avec une arrière cour très agréable.

 

  • Le lendemain, nous avons été récupéré un Piaggio (Italie Oblige!) louer par internet à Castellana Grotte pour visiter les Pouilles durant la semaine sans prise de tête. Nous y avons visité les Grotte di Castellana, découvertes en 1938, la visite des grottes est à couper le souffle, 3 kilomètres avec une guide parlant français (une visite moins longue de 1km est possible). Environ 2 heures de balade à 11h00 et un final éblouissant dans la grotte blanche, qui est superbe. Les grottes suivent le parcours d’une ancienne rivière souterraine qui sillonnait le sous-sol calcaire des Murge. Nous sommes descendus à 72 mètres de profondeur, en plus de la guide, une accompagnatrice secouriste est présente durant la visite en cas de problème lié à la profondeur de la grotte. Nous avions réservé en ligne nos billets (16€/personne) puisque les visite se font à des heures précises suivant la langue parlée.

 

  • Nous avons poursuivie notre journée à Putignano, où nous avons flâner. Célèbre pour son Carnaval d’origine médiévale, pour les trulli et pour ses grottes. Dans le village on peut visiter le couvent des Carmélitains, qui fut édifié à la fin du XVII siècle sur les ruines du château de Frédéric (XII siècle), et l’Eglise Mère dédiée à Saint Pierre. q